Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Apprendre à se déplacer de façon autonome en cas de déficience intellectuelle

Résumé : La mobilité est un vecteur d’inclusion et de participation sociales. Les personnes présentant une déficience intellectuelle rencontrent des difficultés à se déplacer de manière autonome en raison de multiples facteurs (cognitifs, émotionnels, environnementaux, etc.). Dans cet article, nous proposons d’aborder l’apprentissage de la mobilité chez les adolescents et jeunes adultes présentant une déficience intellectuelle. Plus précisément, nous nous intéresserons aux connaissances spatiales que peuvent acquérir les personnes lorsqu’elles explorent un environnement (connaissance des points de repère, connaissance des itinéraires, connaissance de la configuration). Nous passerons en revue les études qui ont permis de répondre à cette question en utilisant, le plus souvent, des environnements virtuels. Nous discuterons également des mécanismes de régulation mis en jeu à l’occasion les situations d’apprentissage d’itinéraire (autorégulation versus régulation par les autres) et des aides qui peuvent favoriser l’apprentissage. Enfin, des axes de recherche concernant l’influence des stimuli sociaux et le développement d’aides technologiques seront présentés.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03207954
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : lundi 26 avril 2021 - 11:23:53
Dernière modification le : mardi 27 avril 2021 - 03:08:38

Identifiants

Collections

Citation

Laurie Letalle, Hursula Mengue-Topio, Yannick Courbois. Apprendre à se déplacer de façon autonome en cas de déficience intellectuelle. Enfance, 2021, Enfance, N° 5 (1), pp.85-98. ⟨10.3917/enf2.211.0085⟩. ⟨hal-03207954⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24