Ruptures politiques et mutations comptables au bailliage d’Hesdin en Artois au XIVe siècle - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Comptabilité(S) : Revue d'histoire des comptabilités Année : 2011

Ruptures politiques et mutations comptables au bailliage d’Hesdin en Artois au XIVe siècle

Résumé

The gradual change in accounts held for the recipe of the Bailiwick of Hesdin in Artois during the fourteenth century led to their radical transformation, from scrolls covering several months of detailed records linking a whole series of annual accounts. Yet at the same time, the County of Artois changed hands from particular under the control of Capetian dukes of Burgundy, the French monarchy, the Count of Flanders, to ultimately accrue to Valois dukes of Burgundy. The institutional changes that accompanied these political changes, the introduction of new management methods such as landfills and standardization carried out by the supervisory authorities, have resulted in a change of use of such accounts, instruments of control rather than management. Codicological trends observed between the years 1320 and 1390 refer to the complexity of the financial enginery based upon financial writing games, so the virtualization of money, demanding an indispensable tool to control financial flows on a scale exceeding the frameworks Artois. From the year 1380, the specialists in charge of this control, namely the people of the accounts, were the catalysts for this codicological transformation started fifty years ago rained.
L’évolution progressive des comptes tenus pour la recette du bailliage d’Hesdin en Artois au cours du xive siècle a entraîné leur radicale transformation, depuis des rouleaux de parchemins couvrant quelques mois jusqu’à d’amples registres reliant entre eux des séries entières de comptes annuels. Or parallèlement, le comté d’Artois changeait de main, passant notamment sous le contrôle des ducs capétiens de Bourgogne, de la monarchie française, du comte de Flandre, pour échoir finalement aux ducs Valois de Bourgogne. Les transformations institutionnelles ayant accompagné ces bouleversements, l’introduction de nouvelles méthodes de gestion comme les décharges et la standardisation opérée par les instances de contrôle ont entraîné une modification de l’usage de ces comptes, instruments de contrôle plus que de gestion. Les évolutions codicologiques constatées entre les années 1320 et 1390 renvoient à la complexification d’une ingéniérie financière fondée sur les jeux d’écriture, donc la virtualisation de l’argent, exigeant un instrument indispensable au contrôle de flux financiers à une échelle dépassant les cadres de l’Artois. À partir des années 1380, les spécialistes en charge de ce contrôle, à savoir les gens des comptes, furent les catalyseurs de cette transformation codicologique entamée une cinquantaine d’années plut tôt.

Domaines

Histoire
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03216012 , version 1 (03-05-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03216012 , version 1

Citer

Jean-Baptiste Santamaria. Ruptures politiques et mutations comptables au bailliage d’Hesdin en Artois au XIVe siècle. Comptabilité(S) : Revue d'histoire des comptabilités, 2011, Comptabilité(S) : Revue d'histoire des comptabilités, 2. ⟨hal-03216012⟩
22 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More