Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

O corpo suplicado e suplicante em O Escuro que te ilumina (2018), de José Riço Direitinho

Résumé : « Dans le contexte d’une littérature portugaise timide et bien sage », pour utiliser les mots du narrateur-auteur, ce récit-journal de José Riço Direitinho fait figure d’exception de par son caractère érotico-pornographique. À la fois réaliste et halluciné, brutal et poétique, O escuro que te ilumina sonde le silence des abîmes intérieurs d’où émergent, au milieu de certaines nuits singulières, « des fantômes qui se déshabillent en nous: qui nous ravissent le corps: qui nous ramènent aux autres et ainsi, d’une manière à la fois égoïste et altruiste : nous renvoient à nous-mêmes ». Entre autres questions, nous chercherons à démontrer la façon dont l’expérience du sexe et de la passion sont ici clairement tributaires des conceptions de Georges Bataille sur l’érotisme (des corps et des cœurs). Nous verrons comment dans ses réflexions sur ses pratiques sexuelles (qui défient et bouleversent radicalement l’ordre moral) le narrateur s’approprie le référent chrétien afin de lui opposer une autre vision, païenne, du sacré. En outre, nous soulignerons aussi la façon dont l’œuvre subvertit l’imaginaire pornographique traditionnel. Enfin et d’une manière plus globale, nous analyserons les liens entre transgression, désir et connaissance et le rôle joué par le corps (personnel, des autres, de l’être aimé et du texte) dans l’épiphanie du sujet lui-même. En effet, c’est grâce à ces corps que le moi se sent exister et peut (en se perdant) espérer se sauver, tout en sachant parfaitement qu’on ne peut plus croire en rien.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03224792
Contributeur : Luis Sobreira <>
Soumis le : mercredi 12 mai 2021 - 00:16:23
Dernière modification le : mercredi 12 mai 2021 - 03:31:54

Identifiants

  • HAL Id : hal-03224792, version 1

Collections

Citation

Luis Sobreira. O corpo suplicado e suplicante em O Escuro que te ilumina (2018), de José Riço Direitinho. Iberic@l, CRIMIC, 2019. ⟨hal-03224792⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

30