Résiliation unilatérale d'une convention d'exploitation ou d'exercice entre un professionnel de santé ou une société professionnelle et un établiseement de santé : la faute grave se définit principalement par ses effets (Cass. 1re civ., 14 nov. 2018, nos 17-23135) - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Les petites affiches Année : 2019

Résiliation unilatérale d'une convention d'exploitation ou d'exercice entre un professionnel de santé ou une société professionnelle et un établiseement de santé : la faute grave se définit principalement par ses effets (Cass. 1re civ., 14 nov. 2018, nos 17-23135)

Résumé

Une faute grave, par son importance, rend impossible le maintien d’un contrat d’exploitation ou d’exercice conclu entre un professionnel de santé ou une société professionnelle et un établissement de santé pendant la durée même limitée du préavis. Elle ne peut, dès lors, être retenue que si la résiliation a été prononcée avec un effet immédiat.

Domaines

Droit
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03240994 , version 1 (28-05-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03240994 , version 1

Citer

Geoffroy Hilger. Résiliation unilatérale d'une convention d'exploitation ou d'exercice entre un professionnel de santé ou une société professionnelle et un établiseement de santé : la faute grave se définit principalement par ses effets (Cass. 1re civ., 14 nov. 2018, nos 17-23135). Les petites affiches, 2019, 57, pp.11-14. ⟨hal-03240994⟩
11 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More