Pneumonie acquise sous ventilation mécanique chez le patient BPCO : épidémiologie, physiopathologie, prévention - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Réanimation Année : 2015

Pneumonie acquise sous ventilation mécanique chez le patient BPCO : épidémiologie, physiopathologie, prévention

Résumé

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) favorise le développement de pneumonies acquises sous ventilation mécanique (PAVM) chez les patients de réanimation. Les facteurs de risque spécifiques de PAVM dans cette population particulière incluent une ventilation mécanique invasive prolongée, une colonisation bactérienne trachéobronchique accrue et des mécanismes de défense locale et générale de l’hôte altérés. La ventilation mécanique invasive chez les patients BPCO représente encore une situation fréquente en réanimation, malgré un recours croissant à la ventilation non invasive (VNI) au cours des vingt dernières années. La BPCO est identifiée comme facteur de risque indépendant de PAVM dans plusieurs études épidémiologiques. Par ailleurs, une mortalité, et des durées de ventilation mécanique et de séjour en réanimation plus élevées ont été rapportées chez les patients BPCO développant une PAVM. La VNI peut être considérée comme la principale stratégie préventive de la survenue de PAVM chez les patients BPCO. Les études futures devront évaluer le retentissement de mesures préventives spécifiques sur le devenir des patients BPCO intubés.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03242529 , version 1 (31-05-2021)

Identifiants

Citer

Anahita Rouze, Saad Nseir. Pneumonie acquise sous ventilation mécanique chez le patient BPCO : épidémiologie, physiopathologie, prévention. Réanimation, 2015, Reanimation, 24, pp.295-302. ⟨10.1007/s13546-015-1061-7⟩. ⟨hal-03242529⟩

Collections

UNIV-LILLE
33 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More