Port de la barbe et discrimination fondée sur la religion - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue La Semaine juridique. Social Année : 2020

Port de la barbe et discrimination fondée sur la religion

Résumé

Solution. – Est discriminatoire le licenciement fondé sur le port d'une barbe considéré par l'employeur comme un signe religieux ou politique. En conséquence, et en l'absence de clause de neutralité dans le règlement intérieur, seule une exigence professionnelle essentielle et déterminante peut justifier le comportement illicite. Cette cause de justification ne saurait couvrir des considérations subjectives, telles que la volonté de l'employeur de tenir compte des souhaits particuliers d'un client.Impact. – La Cour de cassation décide pour la première fois d'appliquer au port de la barbe dans une entreprise privée les règles qui ont été dégagées en matière de port du foulard islamique.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03250638 , version 1 (04-06-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03250638 , version 1

Citer

Bernard Bossu. Port de la barbe et discrimination fondée sur la religion. La Semaine juridique. Social, 2020, 30, pp.30-34. ⟨hal-03250638⟩
27 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More