Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Les jurys citoyens. La légitimité fragile d’un dispositif expérimental

Résumé : L’histoire des jurys ou conférences citoyens est complexe et il est difficile de démêler l’écheveau des divers facteurs qui ont contribué à leur diffusion par hybridations procédurales et expérimentations successives. Issus de la démocratie technique, ils semblent « apparaître », si l’on cherche à déterminer un point de départ, dans les années 1970 en Allemagne à l’initiative d’un professeur en sciences sociales, Peter Deniel (modèle des cellules de planification ou plannungzelle) ou aux États-Unis où la méthodologie de la « conférence de consensus » a d’abord été développée dans le domaine de la gestion de la santé publique. Dans le milieu des années 1980, deux politologues danois, membres du DanishBoard of Technology, créée en 1985 par le Parlement danois, adaptent la conférence de consensus médicale. La méthode repose sur le principe que des profanes (« lay people » selon l’acception anglo-saxonne) sont mis en situation de forger un avis éclairé et consensuel portant sur un su...
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03269016
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : mercredi 23 juin 2021 - 16:13:23
Dernière modification le : jeudi 24 juin 2021 - 03:33:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-03269016, version 1

Collections

Citation

Remi Lefebvre. Les jurys citoyens. La légitimité fragile d’un dispositif expérimental. Lavelle, Sylvain; Lefebvre, Remi; Revel, Martine. Critiques du dialogue. Discussion, traduction, participation, Presses universitaires du Septentrion, pp.291-323, 2016. ⟨hal-03269016⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

6