Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Vers une primarisation de la vie politique française ?

Résumé : Longtemps, l’importation du système des primaires, associée au processus repoussoir de « l’américanisation de la vie politique », a été jugée comme une greffe impensable à la vie politique française. Alors qu’un projet de primaires ouvertes était discuté à droite, dans le prolongement de travaux portés par Charles Pasqua, les propos du juriste Georges Vedel le 21 novembre 1994 sur l’antenne de France 2 traduisaient bien « l’incongruité » même de la proposition : « Vouloir faire des primaires en France c’est comme faire avaler un beefsteak à un ruminant : son estomac n’est pas fait pour cela. » Il poursuivait : « une telle consultation conduirait les partis dans un parcours de contentieux dont l’issue était difficile à prévoir et qui pourrait mener soit au Conseil d’État soit au Conseil constitutionnel ». Cette procédure de sélection était non seulement considérée comme contraire à la culture politique hexagonale et à l’« esprit » des institutions de la Ve République mais aussi att...
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03269022
Contributeur : Lilloa Université de Lille Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 23 juin 2021 - 16:16:00
Dernière modification le : mercredi 3 novembre 2021 - 09:05:27

Identifiants

  • HAL Id : hal-03269022, version 1

Citation

Remi Lefebvre, Éric Treille. Vers une primarisation de la vie politique française ?. Lefebvre, Remi; Treille, Éric. Les primaires ouvertes en France. Adoption, codification, mobilisation, Presses universitaires de Rennes, pp.11-36, 2016. ⟨hal-03269022⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

21