Politiques de la délégitimation : de la remise en cause de la double nationalité au projet d’extension de la déchéance de nationalité - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Mouvements Année : 2016

Politiques de la délégitimation : de la remise en cause de la double nationalité au projet d’extension de la déchéance de nationalité

Sarah Mazouz

Résumé

En se saisissant du débat actuel sur la déchéance de nationalité pour les binationaux, Sarah Mazouz met au jour le contenu idéologique qu’il recèle : une conception inégalitaire et naturalisante de la nationalité française. En effet cette dernière, qui était jusque-là un droit, deviendrait un octroi de faveur pour certain.e.s tandis qu’elle est naturelle pour d’autres. L’État signifie ainsi qu’il peut (re)prendre ce qui a été acquis de droit, ou attribué à la naissance. Au-delà, en les disqualifiant comme Français.e.s, la suspicion qui plane sur le groupe des binationaux.nales exprime, tout en les renforçant, l’assignation raciale et la stigmatisation auxquelles ces Français.e.s sont soumis.e.s. Car si le groupe des binationaux.nales ne se limite pas aux personnes assignées à une identité d’Arabes ou de Noir.e.s, c’est principalement elles qui sont visées par les différentes polémiques qui leur intiment de donner plus de gages ou de preuves de leur adhésion à la France.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03352216 , version 1 (23-09-2021)

Identifiants

Citer

Sarah Mazouz. Politiques de la délégitimation : de la remise en cause de la double nationalité au projet d’extension de la déchéance de nationalité. Mouvements, 2016, Mouvements, 88 (4), pp.159-167. ⟨10.3917/mouv.088.0159⟩. ⟨hal-03352216⟩

Collections

CNRS UNIV-LILLE
21 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More