Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Détection de formation/élimination de dépôt sur un substrat solide par interférométrie de coda ultrasonore (CWI)

Bowei Chen Pascal Debreyne 1 Marwan Abdallah Nour-Eddine Chihib 1 Simon Khelissa 1 Dorothee Callens 2, 3 Pierre Campistron 2, 3 Guillaume Delaplace 1 Emmanuel Moulin 2, 4
3 MAMINA - IEMN - Matériaux et Acoustiques pour MIcro et NAno systèmes intégrés - IEMN
IEMN-DOAE - Institut d’Électronique, de Microélectronique et de Nanotechnologie - Département Opto-Acousto-Électronique - UMR 8520
4 TPIA - IEMN - Transduction, Propagation et Imagerie Acoustique - IEMN
IEMN-DOAE - Institut d’Électronique, de Microélectronique et de Nanotechnologie - Département Opto-Acousto-Électronique - UMR 8520
Abstract : Dans les industries agroalimentaires, l’encrassement des parois d’équipement de transformation au contact de produits alimentaires induit des problèmes de sécurité de transformations. Des nettoyages fréquents sont nécessaires pour limiter ces contaminations de surface. Un contrôle précis de l’encrassement est nécessaire afin d’appliquer des protocoles de nettoyage éco-efficients. Actuellement, cette inspection ne peut se faire visuellement car les équipements sont fermés et peu de techniques de contrôle non-destructives sont adaptées au suivi de formation ou d’élimination d’un dépôt. Afin de résoudre cette problématique l’utilisation d’une technique de CWI ultrasonores a été tentée. La CWI est une technique largement utilisée pour détecter des fluctuations de propriétés d’un milieu. La coda est une onde qui résulte d’interférences complexes suite à de multiples réflexions/ diffusions. Une onde de coda est reproductive, si aucun changement ne se produit dans le milieu, les signaux de coda sont identiques, sinon certains trajets d’ondes sont modifiés, et les signaux de coda se révèlent différents. Jusqu’ici, malgré son intérêt, la coda n’a pas encore été testée et analysée pour détecter la formation ou l’élimination d’un dépôt sur une paroi solide. Dans cette étude, le système à sonder est un milieu liquide limité par des surfaces solides, sur l’une desquelles un encrassement est en cours de formation ou d’élimination. Le coefficient de décorrélation des CWI est utilisé comme indicateur de changement de propriétés du système. Ce coefficient représente le niveau de ressemblance entre le signal enregistré à instant t, et celui enregistré à instant initial. Expérimentalement, nous avons testé la méthode sur i) un processus de nettoyage d’un dépôt de cire, dans un canal de section rectangulaire parcouru par de l’eau chaude en écoulement. ii) une contamination d’acier inox par un biofilm bactérien. Les résultats obtenus montrent que la méthode CWI est performante pour effectuer le suivi des processus.
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03366828
Contributeur : Lilloa Université de Lille Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mardi 5 octobre 2021 - 18:43:52
Dernière modification le : mercredi 27 octobre 2021 - 12:57:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-03366828, version 1
`

Citation

Bowei Chen, Pascal Debreyne, Marwan Abdallah, Nour-Eddine Chihib, Simon Khelissa, et al.. Détection de formation/élimination de dépôt sur un substrat solide par interférométrie de coda ultrasonore (CWI). 14e Congrès Français d’Acoustique (CFA'18), Laboratoire Ondes et Milieux Complexes (UMR 6294), Apr 2018, Le Havre, France. ⟨hal-03366828⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

16