La professionnalisation de la pair-aidance en santé mentale en France:processus et enjeux - Université de Lille Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2021

La professionnalisation de la pair-aidance en santé mentale en France:processus et enjeux

Résumé

Volunteer or activist peer support in mental health has existed for a long time. On the other hand, the development of salaried peer support in mental health is a recent phenomenon in France. Salaried peer support in the French way has important characteristics: a first job is guaranteed as soon as they are recruited for training and the MSPs are employed, not by associations or municipalities, but by the public psychiatric service itself. The word "professionalization" refers in a vague way to a desire for legitimacy of the missions and permanence of the jobs. In terms of the sociology of professions, it is linked to three different concepts, and therefore to three orders of specific questions: a paid job - a profession (a body of knowledge, know-how and interpersonal skills) - a professional group, a profession: a collective capable of intervening in society with regard to its license and its mandate. It shows that professionalization can only be uncertain and fragile because of the very nature of the job and the profession of salaried peer helper. But the salaried peer helper in mental health has several interests, it is a lever for de-stigmatizing mental illness, for setting teams in motion and for improving the quality of care.
La pair-aidance bénévole ou militante en santé mentale existe depuis longtemps. En revanche le développement de la pair-aidance salariée en sante mentale est un phénomène récent en France La pair-aidance salariée à la française a des caractéristiques importantes : un premier emploi y est garanti dès le recrutement pour la formation et les MSP sont employés, non pas par des associations ou des municipalités, mais par le service public de psychiatrie lui-mêm e. Le mot « professionnalisation » renvoie de façon floue chez les MSP à un désir de légitimité des missions et de pérennisation des emplois. En termes de sociologie des professions, il s’articule à trois concepts différents, et donc à trois ordres de questions spécifiques , un emploi rémunéré : « professionnel » s’oppose alors à « bénévole », - un métier (un corps de connaissances, de savoir-faire et de savoir-être) - un groupe professionnel, une profession : un collectif capable d’intervention dans la société concernant sa licence et son mandat. Il montre que la professionnalisation ne peut être qu’incertaine et fragile à cause de la nature même de l’emploi et du métier de pair-aidant salarié. Mais le salariat de la pair-aidance en santé mentale présente plusieurs intérêts, c’est un levier de déstigmatisation de la maladie mentale, de mise en mouvement pour les équipes et d’amélioration de la qualité des soins.
Fichier principal
Vignette du fichier
Ch.LD in eve gardien 2021 préprint .pdf (154.97 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03512981 , version 1 (05-01-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03512981 , version 1

Citer

Lise Demailly. La professionnalisation de la pair-aidance en santé mentale en France:processus et enjeux. L'accompagnement par les pairs, sous la direction d'Eve Gardien, Presses Universitaires de Grenoble, pp.75-91, 2021, 978-2706151842. ⟨hal-03512981⟩

Collections

CNRS UNIV-LILLE
167 Consultations
277 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More