Arrêt de service programmé du vendredi 10 juin 16h jusqu’au lundi 13 juin 9h. Pour en savoir plus
Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Intérêt de l’interdisciplinarité en Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelle. Illustration par des cas cliniques et retour sur 20 années d’expérience.

Résumé : Au décours de ces 25 dernières années, l’interdisciplinarité s’est invitée dans nombre de débats entre professionnels de la santé. Ainsi, si l’on fait référence, par exemple, à la naissance de la Société de Neuropsychologie de Langue Française, on voit que le prérequis pour y adhérer n’était, en aucune manière un diplôme, un titre requis, mais l’intérêt porté à la neuropsychologie alors qu’actuellement, la plupart des sociétés savantes sont réservées aux membres titulaires du titre (soit dans le cas présent, psychologues spécialisés en neuropsychologie). Par ailleurs, dans les centres de rééducation et réadaptation fonctionnelles pour adultes cérébrolésés, par exemple, il fut un temps où seuls les orthophonistes et les ergothérapeutes officiaient. Actuellement, à leur côté, on retrouve des psychologues cliniciens, des neuropsychologues, des psychomotriciens, des socio-esthéticiens, des arts-thérapeutes, des ergonomes (etc.) qui tous et toutes, à un niveau ou à un autre, interviennent avec leurs propres concepts, leurs techniques et leurs outils auprès du patient. La question cruciale du « qui fait quoi », avec quels outils, et avec quelles références théoriques, se pose. Parfois, elle mène à des questions d’arbitrage entre professionnels, elle détériore le climat de l’équipe, engendre une atmosphère délétère, alors que tous ces professionnels sont au service de l’accompagnement du patient ! Au travers de la présentation de plusieurs exemples cliniques, choisis parmi les patients de leur domaine d’expertise, c’est-à-dire celui de la rééducation et de la réadaptation fonctionnelles pour adultes cérébro-lésés, les auteurs souhaitent aborder et discuter de cette question de l’interdisciplinarité. Sera mise en réflexion, en particulier, la répartition entre les professionnels des outils et moyens d’évaluation d’une part, d’autre part, du niveau d’information que chacun doit avoir des références/concepts et théorie de l’autre. Dans la démarche d’accompagnement, chaque professionnel devrait mettre en œuvre ses moyens et techniques avec le même objectif général que ses collègues. Pourtant, le constat est assez régulièrement fait que ce n’est pas le cas. Il y a de la redondance entre les techniques, de l’incompréhension entre les thérapeutes et même parfois, des informations contradictoires données au patient ou à la famille. La question plus théorique de « l’unité » du patient face à ce que certains appellent, son « saucissonnage » sera aussi abordée. Enfin, un plaidoyer pour un travail d’ensemble, dans le respect de chacun, prônant l’interdisciplinarité et la communication entre professionnels sera proposé.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-03543574
Contributeur : Lilloa Université de Lille Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 26 janvier 2022 - 10:06:13
Dernière modification le : mercredi 23 mars 2022 - 15:51:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-03543574, version 1

Collections

Citation

Yves Martin, Christine Moroni. Intérêt de l’interdisciplinarité en Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelle. Illustration par des cas cliniques et retour sur 20 années d’expérience.. CNNC 4, Oct 2021, Rennes, France. ⟨hal-03543574⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

20