Entraînement et transfert de stratégies d’auto-identification du but chez le jeune enfant. - Université de Lille Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2022

Entraînement et transfert de stratégies d’auto-identification du but chez le jeune enfant.

Résumé

L’autorégulation de l’apprentissage permet d’étudier les processus par lesquels un apprenant mobilise des connaissances et des stratégies en fonction du contexte afin d’être plus performant (Winne, 2018). Les deux premières étapes -fixation du but et recours aux stratégies- sont difficiles pour les jeunes enfants. Un entraînement explicite devrait permettre à ces derniers de mieux identifier les conditions de la tâche, et de savoir où et quand les stratégies entraînées fonctionnent (Lucenet & Blaye, 2019) et peuvent être transférées. De plus, les fonctions exécutives et la métacognition contribuent au contrôle du comportement (Roebers, 2017), et semblent être des précurseurs modulant le développement de l’autorégulation (Jacob et al., 2019). Cependant, les preuves empiriques pouvant en attester sont encore rares chez les jeunes enfants. Nous présenterons les résultats d’une étude menée auprès d’enfants de 4 ans, visant à tester les effets d’un entraînement à deux stratégies d’auto-identification du but, sur la fixation du but et le recours aux stratégies. La contribution du fonctionnement exécutif et de la métacognition a également été mesurée. Les enfants étaient répartis en trois groupes : deux groupes entraînés spécifiquement à l’une des deux stratégies (pointage, verbalisation) et un groupe contrôle. Ils devaient réaliser une tâche de tri de cartes indicées, à quatre reprises : Prét-test, Entraînement, Post-test, Transfert avec de nouvelles cartes. Les enfants entraînés ont obtenu de meilleures performances que ceux du groupe contrôle, en Post-test. Le bénéfice de l’entraînement avait en revanche disparu en phase de Transfert où le groupe contrôle a rattrapé les performances des groupes entraînés, confirmant les difficultés des jeunes enfants à transférer le bénéfice d’une stratégie cognitive (Clerc et al., 2021). De plus, la fixation du but était prédite par le fonctionnement exécutif (avant et après entraînement) et par la métacognition (après entraînement).
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03714974 , version 1 (06-07-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03714974 , version 1

Citer

Marion Leclercq, Jérôme Clerc. Entraînement et transfert de stratégies d’auto-identification du but chez le jeune enfant.. 14è colloque du Réseau Interuniversitaire de Psychologie du Développement et de l’Education. Titre du symposium Transferts d’apprentissages et généralisation : un rôle bénéfique de l’entraînement ?, RIPSYDEVE, Jun 2022, MONTPELLIER, France. ⟨hal-03714974⟩
50 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More