Une mémoire saturée - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue L'école des parents Année : 2015

Une mémoire saturée

Résumé

À l’école, les orphelins rencontrent souvent des difficultés de mémorisation, ce qui dégrade durablement leur image d’eux-mêmes. L’orphelinage se définit par le décès d’un parent, ou des deux, avant l’âge de 21 ans. Le lien affectif unique qui unit l’enfant à son parent fait du décès de celui-ci une perte irréversible, qui ne peut être sans conséquences. Chaque deuil est spécifique et dépend de nombreuses variables (âge de l’enfant, compréhension de la notion de mort, préparation au décès, réaction de l’entourage), mais les professionnels décrivent un certain nombre de conséquences habituelles : sentiments de culpabilité, tendance à la dépression, troubles du sommeil, conduites régressives, somatisations, et difficultés d’adaptation – voire sur-adaptation – scolaire.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04083324 , version 1 (27-04-2023)

Identifiants

Citer

Jérôme Clerc, Justine Berteloot. Une mémoire saturée. L'école des parents, 2015, L'école des parents, 616 (5), p. 26-27. ⟨10.3917/epar.616.0026⟩. ⟨hal-04083324⟩

Collections

PSITEC UNIV-LILLE
8 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More