Désinformation, non-information ou sur-information ? - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Réseaux : communication, technologie, société Année : 2020

Désinformation, non-information ou sur-information ?

Résumé

It seems that social media sites are now the primary source of news for young adults. This new reality has, however, raised a number of concerns, widely aired and debated in the political and media spheres. It is assumed that young people are exposed to unverified or manipulated information or “fake” news, or that they are trapped in “filter bubbles” that isolate them from any opinions that conflict with their own. This article seeks to move away from these assumptions by analyzing these new practices in terms of questions arising from media sociology, using a multi-method field survey (questionnaire, online observation, and interviews) conducted among groups of young people from different social and cultural backgrounds. The findings show that young people from working-class backgrounds are at greater risk of noninformation than misinformation, and that students from elite institutions are exposed to a broader spectrum of content on social media than elsewhere.
Les médias sociaux apparaissent aujourd’hui comme le premier moyen d’information des jeunes. Cette réalité nouvelle soulève un certain nombre d’inquiétudes, largement relayées et débattues dans le champ médiatique : on suppose que les jeunes seraient exposés à une information non vérifiée, manipulée ou « fausse » ou encore qu’ils seraient enfermés dans des « bulles de filtre » qui les isoleraient de tout débat contradictoire… Cet article propose de mettre ces croyances à distance, en analysant ces nouvelles pratiques à l’aune de questionnements hérités de la sociologie des médias et en s’appuyant sur une enquête de terrain multi-méthodes (questionnaire, observation en ligne et entretiens) menée auprès de différents publics juvéniles. Il ressort alors de l’enquête que les jeunes issus de milieux populaires sont moins enclins à la désinformation qu’à la non-information, et que les étudiants issus de formations élitistes sont exposés à une information plus diversifiée sur les réseaux sociaux que sur d’autres médias.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04140823 , version 1 (26-06-2023)

Identifiants

Citer

Julien Boyadjian. Désinformation, non-information ou sur-information ?. Réseaux : communication, technologie, société, 2020, Réseaux, N° 222 (4), pp.21-52. ⟨10.3917/res.222.0021⟩. ⟨hal-04140823⟩
5 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More