Sentiment d’efficacité personnelle, identité sexuée et soutien social de lycéennes inscrites dans une filière masculine - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Carrefours de l'éducation Année : 2023

Sentiment d’efficacité personnelle, identité sexuée et soutien social de lycéennes inscrites dans une filière masculine

Résumé

The objective of this study is to better understand the processes involved in the choice of orientation and better support high school girls choosing a sector considered as masculine. A questionnaire, measuring gender identity, perceived social support, sense of self-efficacy and satisfaction with studies, was administered to 57 high school girls and 153 high school students enrolled in general and technologies perceived as masculine. The results indicate that, in male streams, girls perceive themselves more often as feminine and less often as androgynous than boys, whereas, in female streams, girls and boys declare themselves to be in the majority and equally androgynous. Moreover, the prestige of the sector has an impact on the feeling of competence: girls in the technological sector show a lower feeling of competence than boys, which is not the case in the general sector. These results are put into perspective with the accompaniment by the psychologists of the National Education of the pupils towards atypical sectors.
L’objectif de cette étude est de mieux comprendre les processus en jeu dans les choix d’orientation et mieux accompagner les lycéennes faisant le choix d’une filière considérée comme masculine. Un questionnaire, mesurant l’identité sexuée, le soutien social perçu, le sentiment d’efficacité personnelle et la satisfaction vis-à-vis des études, a été administré à 57 lycéennes et 153 lycéens inscrit·e·s dans des filières générales et technologiques perçues comme masculines. Les résultats indiquent que, dans des filières masculines, les filles se perçoivent plus souvent comme féminines et moins souvent comme androgynes que les garçons, alors que, dans des filières féminines, filles et garçons se déclarent en majorité et tout autant androgynes. Par ailleurs, le prestige de la filière a un impact sur le sentiment de compétence : les filles en filière technologique montrent un sentiment de compétence inférieur à celui des garçons, ce qui n’est pas le cas en filière générale. Ces résultats sont mis en perspective avec l’accompagnement par les psychologues de l’Éducation Nationale des élèves vers des filières atypiques.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04186294 , version 1 (23-08-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04186294 , version 1

Citer

Sabine de Bosscher, Eric Dose, Jérôme Bastoul, Ludovic Remy. Sentiment d’efficacité personnelle, identité sexuée et soutien social de lycéennes inscrites dans une filière masculine. Carrefours de l'éducation, A paraître, Carrefours de l'éducation. ⟨hal-04186294⟩
19 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More