Conséquences dentosquelettiques du port d’orthèse d’avancée mandibulaire dans le cadre d’un SAHOS - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue International Orthodontics Année : 2017

Conséquences dentosquelettiques du port d’orthèse d’avancée mandibulaire dans le cadre d’un SAHOS

Résumé

Les orthèses d’avancée mandibulaire (OAM) sont recommandées dans certains cas pour le traitement du syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS). L’objectif de cette étude est de comparer de façon rétrospective les effets dentaires et squelettiques chez des patients atteints d’un SAHOS, après port d’une OAM puis en fonction de son type : semi-rigide ou rigide. Des critères céphalométriques sur des téléradiographies de profil avant et après au moins 6 mois de traitement ont été analysés. Vingt-deux patients ont été inclus. Nous avons retrouvé une vestibuloversion moyenne des incisives mandibulaires (+4,1 ± 5,6 [p = 0,0023]) et une diminution moyenne de l’overbite (−1,6 ± 2,0 mm [p = 0,0026]) et de l’overjet (−1,4 ± 2,3 mm [p = 0,0114]). La vestibuloversion des incisives mandibulaires a été plus importante avec les OAM semi-rigides, de même la diminution de l’overbite et de l’overjet a été plus importante avec les OAM semi-rigides. Le port d’OAM à moyen terme entraîne des modifications occlusales d’origine dentaire qui ne pourront être corrigées que de façon orthodontique.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04193596 , version 1 (01-09-2023)

Identifiants

Citer

A. Laborde, C. Tison, Elodie Drumez, E. Garreau, Joel Ferri, et al.. Conséquences dentosquelettiques du port d’orthèse d’avancée mandibulaire dans le cadre d’un SAHOS. International Orthodontics, 2017, International Orthodontics, 15, pp.251-262. ⟨10.1016/j.ortho.2017.03.016⟩. ⟨hal-04193596⟩

Collections

UNIV-LILLE
12 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More