Comment les partis politiques travaillent-ils l'action publique? - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Gouvernement & action publique Année : 2020

Comment les partis politiques travaillent-ils l'action publique?

Résumé

This introductory article argues for a new direction in the analysis of the relationship between political parties and public policies. Beyond the impact of ruling parties on the orientation of public policies and the consideration of policy issues as the driving force of inter-partisan competition, the purpose is to closely examine the way in which parties, as collective actors, take up policy issues. Such a perspective implies looking at practices, internal power relations and the work through which partisan actors construct, diffuse or convert into devices policy proposals. This perspective thus sheds light on the sources and modalities of the “programmatic function” of political parties. It also provides a more realistic grasp of the impact of parties on public policies, by analysing the mobilisation of partisan positions in policy arenas: these proposals then appear uncertain and plural, due to internal competition within parties. In practice, the study of partisan work on public policies sheds light on a structuring dimension of partisan activity while revealing the multiple logics that weaken the adequacy between parties’ political programmes and their achievements once in power. The proposed orientation thus pulls away the two schematic representations of the link between politics and policies, which apprehend it as purely artefactual or, on the contrary, as sequential.
Cet article introductif propose une nouvelle perspective dans l’analyse des relations entre partis politiques et action publique. Il ne s’agit plus seulement d’envisager les propositions d’action publique comme l’enjeu de la compétition inter-partisane ou d’étudier l’effet des partis au pouvoir sur l’orientation des politiques publiques, mais d’examiner de près la façon dont les partis, en tant qu’acteurs collectifs, se saisissent de questions d’action publique. Il convient alors de descendre au niveau des pratiques, des rapports de force internes et du travail par lequel les acteurs partisans se mobilisent pour construire, traduire en dispositifs ou faire circuler des contenus relatifs à l’action publique. La perspective envisagée éclaire notamment les ressorts et les modalités de la « fonction programmatique » des partis, en révélant l’existence de divers espaces partisans de construction de « problèmes » et de « solutions » d’action publique. Elle permet aussi de saisir de façon plus réaliste l’effet des partis sur l’action publique, par l’analyse de la mobilisation de positions partisanes dans les arènes de l’action publique : l’importance des clivages qui traversent les organisations partisanes explique la fragilité, la labilité et la pluralité de ces mobilisations. En pratique, l’étude du travail partisan sur l’action publique éclaire une dimension structurante de l’activité partisane tout en donnant à voir les multiples logiques qui viennent fragiliser l’adéquation entre les programmes des partis et leurs réalisations au pouvoir. En ce sens, cette orientation permet de mettre à distance les deux représentations schématiques du lien entre politics et policies, qui appréhendent ce lien comme étant purement artéfactuel ou, au contraire, comme un enchaînement séquentiel.
Fichier principal
Vignette du fichier
intro partis et politiques publiques.pdf (879.67 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-04241663 , version 1 (13-10-2023)

Identifiants

Citer

Rafaël Cos, Anne-Cecile Douillet. Comment les partis politiques travaillent-ils l'action publique?. Gouvernement & action publique, 2020, Gouvernement et Action Publique, 9 (4), p. 9-27. ⟨10.3917/gap.204.0009⟩. ⟨hal-04241663⟩
109 Consultations
42 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More