Les gouverneurs de la Levant Company des hommes de pouvoir face à l’Etat anglais - Université de Lille Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2023

Les gouverneurs de la Levant Company des hommes de pouvoir face à l’Etat anglais

Résumé

Fondée en 1592, la Levant Company est une compagnie à charte anglaise qui dispose d’un monopole commercial sur l’ensemble de la Méditerranée orientale. Initialement formée sous la forme d’une société par actions (joint stock), elle devient dès 1605, une regulated corporation, une forme de société qui permet à chaque marchand de commercer pour son propre compte à partir du moment où il respecte la réglementation émise par la compagnie commerciale. Aucun capital n’est mis en commun, les marchands réalisent des affaires individuellement, mais paient des taxes à la compagnie mercantile afin de rembourser les frais que cette dernière engage pour permettre la tenue des activités commerciales (se retrouvent ainsi comme charges de la compagnie, les dépenses liées aux fonctionnement des comptoirs commerciaux, aux convois maritimes à destination du Levant…). La principale particularité de la Levant Company est son rôle diplomatique. La structure mercantile n’est pas seulement une compagnie commerciale, elle est également chargée de payer les dépenses diplomatiques du Royaume d’Angleterre dans sa zone de monopole et dispose du pouvoir de nommer des consuls. La Levant Company est donc essentielle pour la monarchie anglaise, ce qui amène à la question suivante: quelles sont les relations entre les gouverneurs de la compagnie commerciale et l’Etat anglais ? Afin de répondre à cette interrogation, les principales sources utilisées seront les archives de la compagnie qui se trouvent au sein du fond d’archives SP105 des british national archives présentes à Kew, dans l’ouest londonien. Les archives sont surtout des minute books et la correspondance de la compagnie commerciale britannique. Ces données permettent d’établir la nature des relations entre les acteurs dirigeants de la compagnie commerciale, les membres de cette dernière, et les institutions étatiques anglaises. Les relations entre la couronne d’Angleterre et la Levant Company ne peuvent être étudiées sans une évocation rapide de la structure de la compagnie commerciale et la position de ses membres au sein de la haute société londonienne. La Levant est structurée autour d’une instance de direction, la general court, cette dernière réunit l’ensemble des marchands de la structure commerciale. Au sein de cet organe, ils sont amenés à voter sur tous les sujets relatifs à la tenue du commerce, aux pétitions à adresser à l’Etat anglais, aux demandes de ce dernier envers la compagnie, ainsi qu’aux relations diplomatiques avec les différents États présents en Méditerranée orientale. Afin de l’assister dans sa mission de contrôle des échanges avec le Levant et dans ses relations avec la couronne d’Angleterre, la general court élit chaque année des administrateurs parmi ses membres. Quatre agents sont centraux pour le fonctionnement de la compagnie commerciale, le gouverneur, qui est chargé de la direction de la general court, le deputy qui est un vice-gouverneur ayant pour mission de remplacer le dirigeant si jamais ce dernier est absent, le trésorier de la compagnie et finalement, l’agent qui s’occupe de toutes les fonctions administratives, le husband. Si les marchands de la Levant Company disposent de nombreuses relations dans les milieux politiques et commerciaux londoniens (certains appartiennent souvent à plusieurs compagnies commerciales anglaises, et quelques fois, à de très hautes fonctions), les administrateurs qu’ils élisent ont eux, souvent, des postes politiques de premier plan. Ainsi, par exemple, en 1643, arrive à la tête de la Levant Company en tant que gouverneur, Sir Isaac Penington. Ce dernier a déjà une carrière dans le milieu politique avant de devenir gouverneur de la structure mercantile. En effet, il est élu membre de la chambre des communes en 1640, fonction qu’il occupera jusqu’en 1653, année qui verra également la fin de son emploi de gouverneur de la compagnie commerciale. Le cas d’Isaac Penington n'est pas isolé, Sir Thomas Lowe (gouverneur de 1605 à 1623) a un profil similaire. Cette présence du gouverneur dans les hautes instances londoniennes est nécessaire au bon fonctionnement de la compagnie commerciale car le gouverneur est le représentant de la compagnie devant les instances étatiques anglaises. Ainsi, la fonction de membre du parlement pour Sir Isaac Penington lui donne accès aux plus importants acteurs afin d’assurer l'intérêt de la compagnie commerciale. Les hautes institutions s'adressent d’ailleurs régulièrement au gouverneur, pour évoquer une affaire en lien avec la compagnie commerciale. Le dirigeant a l’obligation de transmettre ensuite les discussions qu’il a avec les institutions étatiques anglaises, à la general court. La réponse de la compagnie fait alors l’objet d’un vote des membres de la compagnie commerciale. Les dirigeants de la compagnie, les membres de cette dernière et la couronne britannique communiquent et interagissent en permanence.

Domaines

Droit
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04254846 , version 1 (23-10-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04254846 , version 1

Citer

Gilles Hebben. Les gouverneurs de la Levant Company des hommes de pouvoir face à l’Etat anglais. Des hommes d’influence. Les directeurs des compagnies face au pouvoir (XVIIe -XVIIIe s.), Oct 2023, Cambrai, France. ⟨hal-04254846⟩

Collections

CNRS UNIV-LILLE
22 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More