Stress parental et technoférence : liens avec l’attachement du jeune enfant. - Université de Lille Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2023

Stress parental et technoférence : liens avec l’attachement du jeune enfant.

Résumé

« La technoférence » désigne le phénomène d’intrusion de la technologie numérique dans les interactions interpersonnelles. Ces brèves interruptions peuvent être observées dans les relations parents-enfants. Or, de nombreuses études ont mis en évidence la contribution des interactions coordonnées entre parents et enfants pour soutenir le développement de ces derniers, notamment dans la formation de l’attachement, essentiel au bon développement socio-émotionnel de l’enfant. Son développement repose en partie sur la qualité (réceptivité et sensibilité parentale) de la relation parent-enfant, des interactions et des activités ludiques. Cependant, les comportements de technoférence peuvent interrompre les échanges affectifs essentiels et diminuent la possibilité d’interactions. Les précurseurs ou facteurs susceptibles d’exacerber la technoférence parentale restent peu connus. Parmi les facteurs de risque, le stress parental semble occuper une place prépondérante. Des associations entre le stress parental et les usages numériques des parents ont ainsi été suggérés. L’étude de Oduor et ses collaborateurs (2016) a révélé que les parents utilisent parfois les appareils mobiles comme un moyen de se retirer activement des tâches pour faire face à leur stress parental. L’utilisation du téléphone portable a ainsi été perçue par les parents comme bénéfique à leur bien-être, en fournissant un mécanisme de désengagement nécessaire. De récentes recherches ont suggéré des associations entre la technoférence et l’attachement, et entre la technoférence et le stress parental. Cependant, les données sont le plus souvent transversales. La présente recherche vise à examiner les relations entre la technoférence, l’attachement du jeune enfant et le stress parental auprès de parents d’enfants de 1 à 3 ans dans une étude longitudinale en deux temps de mesures. Cela pourra permettre de mieux comprendre la direction des associations entre la technoférence et le stress parental, le stress parental et l’attachement, et l’attachement et la technoférence. Le stress parental pourrait induire plus de comportements de technoférence qui pourrait réduire la sécurité d’attachement de l’enfant. D’un autre côté, les parents ayant un enfant insécure pourraient ressentir plus de stress parental qui pourrait conduire à davantage de comportements de technoférence. Nous nous attendons à ce que le stress parental médiatise le lien entre les comportements d’attachement insécurisés de l’enfant et la technoférence parentale. Nous nous attendons également à observer une médiation du lien entre le stress parental et les comportements d’attachement insécurisés de l’enfant par la technoférence. L’étude est en cours et nous présenterons les résultats obtenus au premier temps de mesure. Les implications cliniques de ces résultats seront abordées. Mots clés : Technoférence; Attachement; Interactions parents-enfants; Stress parental
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04257457 , version 1 (25-10-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04257457 , version 1

Citer

Sophie Arnaudeau, Claire Hofer, Marie Danet. Stress parental et technoférence : liens avec l’attachement du jeune enfant.. Colloque Piaget-Ripsydeve, Jun 2023, Genève, Suisse. ⟨hal-04257457⟩
18 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More