Usages numériques chez l’enfant d’âge scolaire : Facteurs de protection et de vulnérabilité - Université de Lille Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2019

Usages numériques chez l’enfant d’âge scolaire : Facteurs de protection et de vulnérabilité

Résumé

La place grandissante des écrans dans la vie des familles pose la question de leurs éventuels impacts sur les relations parents-enfants et le développement des enfants. En effet, l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) par les parents et l’enfant pourrait nuire aux interactions et réduire l’attention des parents. Nommé technoference par McDaniel et Coyne en 2016, l'interruption des échanges due aux usages numériques est liée à des problèmes de comportement des enfants (McDaniel & Radesky, 2018). De la même manière, les auteurs ont constaté que les difficultés de comportement des enfants étaient liées à une plus grande utilisation des TIC par les parents. Cette étude a mis en évidence la relation bidirectionnelle entre les usages numériques de la famille et le comportement des enfants. Pour les enfants et les adolescents, il semble qu’un temps d’écran plus long soit modérément lié à des symptômes dépressifs et à une faible qualité de vie (Stiglic & Viner, 2019). Néanmoins, en prenant en compte l’utilisation des TIC au sens large, et pas seulement le temps d’utilisation (ex : contenu, activités, médias sociaux,…), des résultats récents suggèrent que l’impact de l’usage des TIC sur le bien-être des adolescents est faible (Orben & Przybylski, 2019). Malgré ces recherches, les interactions entre l’utilisation des TIC, d’une part, et la régulation des émotions, le tempérament et l’attachement de l’enfant à ses parents, d’autre part, sont peu étudiés, en particulier pour les enfants d’âge scolaire. Il est donc important d'explorer comment ces variables pourraient interagir. Par ailleurs, les écrans étant plus souvent fournis aux enfants ayant un comportement difficile (Radesky, Peacock-Chambers, Zuckerman, & Silverstein, 2016), une prise en compte des comportements de l’enfant (internalisés et extériorisés) est nécessaire. Enfin, les compétences numériques des parents et des enfants doivent être prises en compte en raison de leur incidence sur les stratégies de médiation parentale. Cette étude a pour objectif d'explorer les déterminants de l’usage des TIC chez les enfants de 6 à 12 ans et leurs parents en examinant les liens entre ces usages, le développement socio-émotionnel de l'enfant et les relations familiales. Cette étude permettra la mise en évidence de facteurs de vulnérabilité et de protection dans l’usage des TIC afin de mettre en place un soutien aux familles destiné à minimiser les risques et à optimiser les opportunités liées à l’usage des TIC par les enfants. Les participants (enfants de 6 à 12 ans et leurs parents) sont recrutés dans des écoles, bibliothèques, crèches, pédiatres, centres de loisirs et via les médias sociaux (Facebook, Twitter). Les données sont collectées anonymement après l’obtention du consentement des parents et des enfants. Les participants, parents et enfants, remplissent le questionnaire à deux reprises, avec un intervalle de 6 mois. Les parents peuvent compléter le questionnaire en ligne pendant que l'enfant rempli le questionnaire dans une autre pièce avec un expérimentateur. Les passations se font au domicile des familles Le questionnaire évalue : 1) l’usage des TIC : utilisation par les parents et les enfants, compétences numériques des parents et des enfants, médiation parentale des usages numériques; 2) l’usage problématique des TIC par l’enfant (Problematic Media Use Measure); 3) le tempérament et comportements socio-émotionnels de l'enfant ; 4) la régulation émotionnelle de l’enfant ; 5) les relations d'attachement parent-enfant ; 5) les données sociodémographiques (par exemple, revenu et niveau d’éducation). L’objet de cette communication sera de présenter les résultats de T1, actuellement en cours de passation (N=60 actuellement). En se concentrant sur les enfants d'âge scolaire, le contexte familial et les caractéristiques socio-émotionnelles, telles que le tempérament, la régulation des émotions et la sécurité d’attachement, notre étude ambitionne de mettre en évidence certains facteurs expliquant pourquoi l'utilisation de la technologie numérique pourrait être nocive pour certains enfants et préadolescents, tandis que d'autres bénéficieraient davantage de ces usages.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04257588 , version 1 (25-10-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04257588 , version 1

Citer

Alice Bossart, Marie Danet, Claire Hofer. Usages numériques chez l’enfant d’âge scolaire : Facteurs de protection et de vulnérabilité. Journée d’étude « l’enfant et les écrans », Nov 2019, Villeneuve d'Ascq, France. ⟨hal-04257588⟩

Collections

PSITEC UNIV-LILLE
23 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More