Compostage des défunts : les enjeux sanitaires d’une nouvelle pratique funéraire - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article De Blog Scientifique Année : 2022

Compostage des défunts : les enjeux sanitaires d’une nouvelle pratique funéraire

Résumé

En France, seules deux dispositions funéraires sont envisageables : l’inhumation ou sa crémation. Toutefois, il est désormais établi que les bilans sanitaires et environnementaux de ces pratiques sont mauvais : pollution des sols, saturation des cimetières et immobilisation à long terme d’espaces urbains, consommation importante d’énergie ou encore émission de gaz à effet de serre sont autant de sources de préoccupation. Dans ce contexte, les pratiques funéraires « alternatives » sont de plus en plus plébiscitées. Dans l’Hexagone, nombreux sont ceux qui souhaiteraient que leur corps puisse être (littéralement) recyclé : c’est le principe de l’humusation, une forme de compostage appliquée aux défunts. Il s’agit d’entourer la dépouille de fragments végétaux pour permettre sa décomposition par les micro-organismes.

Domaines

Droit
Fichier principal
Vignette du fichier
Compostage des défunts les enjeux sanitaires d’une nouvelle pratique funéraire.pdf (1.9 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-04277289 , version 1 (09-11-2023)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale

Identifiants

  • HAL Id : hal-04277289 , version 1

Citer

Damien Charabidze. Compostage des défunts : les enjeux sanitaires d’une nouvelle pratique funéraire. 2022. ⟨hal-04277289⟩

Collections

CNRS UNIV-LILLE
12 Consultations
4 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More