« Les footballeurs sont des esclaves ». Les ressorts du succès de la mobilisation de l’Union nationale des footballeurs professionnels (1961-1973) - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue 20 & 21. Revue d'histoire Année : 2021

« Les footballeurs sont des esclaves ». Les ressorts du succès de la mobilisation de l’Union nationale des footballeurs professionnels (1961-1973)

Résumé

L’article porte sur la création et l’action de l’UNFP, le syndicat dont les footballeurs professionnels français se sont dotés pour accéder à la liberté contractuelle. S’efforçant de comprendre les ressorts de leur mobilisation, il concilie deux aspects souvent dissociés : ce qui relève des logiques de constitution d’une instance de représentation et ce qui renvoie aux actions menées au nom de cette dernière. L’article montre ainsi que le succès de cette mobilisation ne procède pas de la seule capacité des joueurs à s’organiser pour faire triompher leurs intérêts, mais d’une configuration d’ensemble qui conduit différents groupes (journalistes et pouvoirs publics notamment) à soutenir, pour des raisons qui leur sont propres, l’existence et l’entreprise de l’UNFP.

Domaines

Sociologie
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04291771 , version 1 (17-11-2023)

Identifiants

Citer

Manuel Schotté, Camille Noûs. « Les footballeurs sont des esclaves ». Les ressorts du succès de la mobilisation de l’Union nationale des footballeurs professionnels (1961-1973). 20 & 21. Revue d'histoire, 2021, 20 & 21. Revue d'histoire, N° 149 (1), pp.47-60. ⟨10.3917/vin.149.0047⟩. ⟨hal-04291771⟩

Collections

CNRS UNIV-LILLE
7 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More