La transformation des identifications raciales en Martinique sous l’effet des migrations vers la France hexagonale - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Critique Internationale Année : 2022

La transformation des identifications raciales en Martinique sous l’effet des migrations vers la France hexagonale

Résumé

While in the local political debate the departmentalization process of 1946 was considered as either an original form of decolonization, or as an extension of colonial domination in other forms, Martinique – as well as all the “overseas” territories – experienced important social transformations. The standard of living has risen, the infrastructure has been modernized, and above all, the migration policy organized through Bumidom has durably transformed the territory, making circulations between the island and mainland France an experience shared by the majority of Martinican families. What are the consequences of these migratory movements on racial identification and ascription? In this island marked by representations and socio-racial hierarchies inherited from history, and while departures “overseas” remain frequent for Martinicans, we need to analyse what it means to be identified as white or black.
Tandis que les acteurs du débat politique local voyaient le processus de départementalisation de 1946 tantôt comme une forme originale de décolonisation, tantôt comme un prolongement de la domination coloniale sous d’autres formes, la Martinique – de même que l’ensemble des « outre-mer » – a vécu d’importantes transformations sociales. Le niveau de vie s’est élevé, les infrastructures se sont modernisées, et surtout, la politique de migration organisée via le Bumidom a durablement transformé le territoire, faisant des circulations entre l’île et l’Hexagone une expérience partagée par la majorité des familles martiniquaises. Quelles sont aujourd’hui les conséquences de ces circulations migratoires sur les formes d’identification et d’assignation raciales ? Dans cette île marquée par des représentations et des hiérarchies socio-raciales héritées de l’histoire, et alors que les départs « outre-la-mer » demeurent fréquents pour les Martiniquais, il convient d’analyser les nouvelles façons d’être blanc·he ou noir·e.

Domaines

Sociologie
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04344740 , version 1 (14-12-2023)

Identifiants

Citer

Audrey Celestine. La transformation des identifications raciales en Martinique sous l’effet des migrations vers la France hexagonale. Critique Internationale, 2022, Critique internationale, N° 95 (2), pp.66-85. ⟨10.3917/crii.095.0068⟩. ⟨hal-04344740⟩
24 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More