Harcèlement moral au travail, théories du monde juste et du monde sacrificiel et justice organisationnelle : Facteurs explicatifs de la détresse - Université de Lille Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2017

Workplace bullying, just and sacrificial world theories, and organizational justice: Explanatory factors of distress.

Harcèlement moral au travail, théories du monde juste et du monde sacrificiel et justice organisationnelle : Facteurs explicatifs de la détresse

Résumé

A major risk, moral harassment at work (Einarsen, Hoel, Zapf & Cooper, 2003; Hirigoyen, 1998; Leymann, 1996) is induced by a synergy of psychological and/or physical aggression, characterized by duration (beyond six months) and repetition of aggressive conduct (at least once a week). In order to enrich our understanding of the phenomenon (silence, absence of help), and to complement work on judgments (Desrumaux et al., 2015) showing that serious acts and the victim's prosociality increase help, we explore the links between belief in a just world (CMJ, Lerner, 1980) and belief in a sacrificial world (CMS, Girard, 1972). Based on scapegoat theory, CMS is very rarely measured, and its links with CMJ are little known. What role do CMJ, CMS and HMT play in employee distress? Is a belief in the need to designate a scapegoat to reduce tension a factor in distress? Conversely, would a belief in a just world reduce distress? We postulated that employee distress linked to bullying is explained by high CMS and low CMJ. A questionnaire was completed by 424 employees from the Pays de la Loire and Nord-Pas-de-Calais regions. The population was made up of 172 men (40.57%) and 252 women (59.43%), aged between 18 and 65 (M = 38.25), from 70 different companies. A questionnaire was completed by 424 employees from the Pays de la Loire and Nord-Pas-de-Calais regions. The population was made up of 172 men (40.57%) and 252 women (59.43), aged between 18 and 65 (M = 38.25) from 70 companies in the public (28%) and private (70%) sectors. The questionnaire consisted of the French version of the 22-item Negative Acts Questionnaire by Einarsen et al. (2009), which breaks down into three indicators (Einarsen et al., 2009): relational behaviors, work-related behaviors, work-related behaviors. CMJ was measured using the Bègue and Bastounis (2003) scale. A CMS scale was constructed (alpha = .88) with 15 items, representative of two categories: CMS-Need and CMS-Benefits. The results show a significant inverse correlation between belief in a just world and belief in a sacrificial world. Regressions indicate that distress is explained by HMT, procedural and informational injustices and high CMS and low CMJ.
Risque majeur, le harcèlement moral au travail (Einarsen, Hoel, Zapf & Cooper, 2003 ; Hirigoyen, 1998 ; Leymann, 1996) est induit par une synergie d’agressions psychologiques et/ou physiques, caractérisé par une durée (au-delà de six mois) et une répétition des conduites agressives (au moins une fois par semaine). Afin d’enrichir la compréhension du phénomène (silence, absence d’aide), et pour compléter les travaux sur les jugements (Desrumaux et al., 2015) montrant que les agissements graves et la prosocialité de la victime augmentent l’aide, nous explorons les liens entre la croyance en un monde juste (CMJ, Lerner, 1980) et la croyance en un monde sacrificiel (CMS, Girard, 1972). Fondée sur la théorie du bouc-émissaire, la CMS est très rarement mesurée et ses liens avec la CMJ sont peu connus. Quels rôles jouent ces CMJ et CMS et le HMT sur la détresse des salariés ? Issue d’un raisonnement archaïque, une croyance en la nécessité de désigner un bouc-émissaire pour faire diminuer la tension est-elle un facteur de détresse ? A contrario, la croyance en un monde juste diminuerait-elle cette détresse ? Nous avons postulé que la détresse des salariés liée aux agissements de harcèlement moral est expliquée par une CMS élevée et une CMJ faibles. Un questionnaire a été rempli par 424 salariés issus des Pays de la Loire et du Nord-Pas-de-Calais. La population est composée de 172 hommes (40,57%) et de 252 femmes (59,43), âgés de 18 à 65 ans (M = 38,25) issus de 70 entreprises venant du public (28%), du privé (70%). Le questionnaire était composé de la version française du Negative Acts Questionnaire de Einarsen et al., (2009) en 22 items qui se décompose en trois indicateurs (Einarsen et al., 2009) : comportements relationnels, liés au travail, lié aux comportements au travail. La CMJ était mesurée au moyen d’une échelle de Bègue et Bastounis (2003). Une échelle de CMS a été construite (alpha = .88) en 15 items, représentatifs de deux catégories : CMS-Nécessité/Besoin et CMS-Bienfaits. Les résultats montrent une corrélation significative inversée entre croyance en un monde juste et croyance en un monde sacrificiel. Les régressions indiquent que la détresse est expliquée par le HMT, les injustices procédurales et informationnelles et une CMS élevée et une CMJ faible.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04399212 , version 1 (17-01-2024)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04399212 , version 1

Citer

Pascale Desrumaux, Nicolas Gillet, Eric Dose, Christine Jeoffrion, Hossein Djazayeri. Harcèlement moral au travail, théories du monde juste et du monde sacrificiel et justice organisationnelle : Facteurs explicatifs de la détresse. Colloque International de Psychologie Sociale Appliquée, Laboratoire Psitec - Université de Lille, Jul 2017, Villeneuve d'Ascq, France. https://cipsa2017.sciencesconf.org/. ⟨hal-04399212⟩
17 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More