Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques et traitement par CAR-T cells – repérage des facteurs de vulnérabilité psycho-sociale : recommandations de la Société francophone de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC) - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Bulletin du Cancer Année : 2023

Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques et traitement par CAR-T cells – repérage des facteurs de vulnérabilité psycho-sociale : recommandations de la Société francophone de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC)

Résumé

Allogeneic hematopoietic stem cell transplantation (HCT) and CAR-T cells therapy are treatments with curative aim for certain hematological malignancies, refractory or relapse. Nevertheless, they carry the risk of morbidity and mortality and may have a significant psychosocial impact, particularly for HCT. It is therefore necessary to identify psychological difficulties and social problems, as well as the patient's resources, and those of his entourage, in order to improve his overall management. The objective of this evaluation is not to pose contraindications to treatments, but to adapt the personalized care project. This identification must be carried out early on in the pre-HCT assessment journey to enable the implementation of appropriate actions by the various care providers. Based on a review of the literature, we designed a psychosocial data collection grid that can be initiated in pre-transplant and updated by accompanying the patient at each stage of follow-up (discharge from hospital, day-hospital follow-up, D100 evaluation). This grid is divided into 3 axes: socio-family context, psychological and somatic aspects. This tool allows the traceability of the interventions of different professionals and is a support for multidisciplinary exchanges.
L’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH) et le traitement par les CAR-T cells sont des thérapeutiques à visée curative pour certaines hémopathies malignes, réfractaires ou en rechute. Néanmoins, elles comportent des risques de morbi-mortalité et peuvent avoir, notamment pour l’allogreffe, un impact psychosocial important. Il est donc nécessaire d’identifier les difficultés psychologiques et les problèmes sociaux, ainsi que les ressources propres au patient et celles de son entourage, afin d’améliorer la prise en charge globale. L’objectif de cette évaluation n’est pas de poser des contre-indications aux traitements, mais d’adapter le projet de soins personnalisé. Ce repérage doit être réalisé de façon précoce dans le parcours de soins pour permettre d’anticiper la mise en place d’actions appropriées par les différents acteurs de soin. Basés sur une revue de la littérature, nous avons conçu une grille de recueil de données psychosociales pouvant être initiée en pré-greffe et actualisée en accompagnant le patient à chaque étape du suivi (sortie d’hospitalisation, HDJ, J 100). Cette grille se décline en trois axes : contexte socio-familial, aspects psychologiques et somatiques. Cet outil permet la traçabilité des interventions des différents professionnels et être un support aux échanges pluridisciplinaires.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04439578 , version 1 (05-02-2024)

Identifiants

Citer

Alice Polomeni, Malika Ainaoui, Aurélie Berr, Natacha de Bentzman, Marie Denis, et al.. Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques et traitement par CAR-T cells – repérage des facteurs de vulnérabilité psycho-sociale : recommandations de la Société francophone de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC). Bulletin du Cancer, 2023, Bulletin du Cancer, ⟨10.1016/j.bulcan.2023.03.025⟩. ⟨hal-04439578⟩
7 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More