Le fœtus et son environnement : rôle des professionnels pour préserver le capital santé des adultes de demain - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Bulletin de l'Académie Nationale de Médecine Année : 2018

Le fœtus et son environnement : rôle des professionnels pour préserver le capital santé des adultes de demain

Résumé

Adult health is largely dependent on the environment during critical periods of fetal life or early childhood. This concept is known as the “ Developmental Origins of Health and Disease “ (DOHAD). Exposure to toxicants such as endocrine disruptors, western diet, “ toxic “ stress, or imbalance of the intestinal microbiota may be associated with the occurrence of non communicable diseases including metabolic syndrome (obesity, hypertension and type 2 diabetes), cancer, inflammatory disease, or allergy. Other perinatal environmental factors may have protective effects on non communicable diseases such as physical activity during pregnancy, omega-3 fatty acids and vitamin D supplementation during pregnancy and lactation. The mechanisms involve epigenetic changes that may alter gene expression throughout life. In this article, we will describe the impact of three factors of the perinatal environment likely to play a role in programming non communicable diseases: low birth weight, toxicants exposure, and “ toxic “ stress.
Le « Capital Santé » de chaque individu est influencé par son environnement au cours des périodes critiques de la vie fœtale ou de la petite enfance. Ce concept est connu sous le terme « Origines Développementales de la Santé et des Maladies » (Developmental Origins of Health and Disease — DOHaD). Une exposition à des toxiques comme les perturbateurs endocriniens, à un environnement nutritionnel et hormonal défavorable, à un stress « toxique », ou un déséquilibre du microbiote intestinal notamment par une antibiothérapie périnatale inappropriée sont associés à la survenue de pathologies métaboliques (obésité, hypertension, diabète de type 2), au développement de cancers, de maladies inflammatoires du tube digestif ou d’allergies, et peuvent conditionner le développement cognitif ou psychologique. D’autres facteurs de l’environnement fœtal ont des effets protecteurs comme l’activité physique et la consommation d’acides gras de type oméga-3 pendant la grossesse. Les mécanismes en cause impliquent des modifications épigénétiques susceptibles de modifier l’expression des gènes à long terme, voire d’une génération à l’autre. L’objectif de cet article est de décrire l’impact de trois types de facteurs de l’environnement fœtal susceptibles de programmer des maladies chez l’adulte : les facteurs associés au petit poids de naissance, les toxiques de l’environnement et le stress « toxique ».
Fichier principal
Vignette du fichier
1-s2.0-S0001407919302687-main.pdf (407.8 Ko) Télécharger le fichier
Origine Publication financée par une institution

Dates et versions

hal-04456460 , version 1 (28-02-2024)

Identifiants

Citer

Laurent Storme, Sylvie Deghilage, Julia Tepel, Dominique Turck, Vincent Prevot, et al.. Le fœtus et son environnement : rôle des professionnels pour préserver le capital santé des adultes de demain. Bulletin de l'Académie Nationale de Médecine, 2018, Bulletin de l'Académie Nationale de Médecine, 202, pp.1027-1035. ⟨10.1016/S0001-4079(19)30268-7⟩. ⟨hal-04456460⟩

Collections

RIIP UNIV-LILLE
7 Consultations
5 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More