Vasoréactivité à l’exercice chez des hommes DT1 suite à une prise unique de cacao : quel impact réel des flavanols? - Université de Lille Accéder directement au contenu
Poster De Conférence Année : 2023

Vasoréactivité à l’exercice chez des hommes DT1 suite à une prise unique de cacao : quel impact réel des flavanols?

Résumé

Contexte– Les personnes vivant avec le diabète de type 1 (DT1) présentent une dysfonction endothéliale précoce, marquée par une diminution de la biodisponibilité en monoxyde d'azote (NO•) et repérable dans des situations de la vie quotidienne telles que l’exercice physique(1). Il apparaît fondamental de trouver et de tester des manipulations non-pharmacologiques pour la prévenir. Parmi les composants bioactifs des aliments, les flavanols du cacao gagnent actuellement l'attention: ils pourraient notamment augmenter la formation du NO• ou empêcher son inactivation. Méthodes– Chez douze hommes DT1 indemnes de complications vasculaires, appariés avec douze hommes non diabétiques, nous avons exploré l’effet d’une prise aigue (+2h) d’un extrait de fèves de cacao, riche en flavanols (900mg) (vs. placebos) sur la réactivité vasculaire au repos (iontophorèse couplée au laser Speckle, FMD) et au cours de l’exercice (NIRS) ainsi que sur des paramètres sanguins relatifs au métabolisme du NO• et au stress oxydant (étude randomisée, contrôlée, en double aveugle). Résultats – Les flavanols ne semblent pas avoir d’effet sur les paramètres sanguins au repos. Au cours de l’exercice, en comparaison du placebo contenant uniquement de la maltodextrine, le placebo contenant de la théobromine et de la caféine (en quantités égales à celles de la condition ‘flavanols’) ainsi que la condition ‘Flavanols’ semblent améliorer la vasoréactivité cérébrale tout en augmentant l’acide urique plasmatique (antioxydant) mais également, de façon surprenante, en augmentant l’endocan (marqueur d’une dysfonction endothéliale). L’effet des flavanols ne différait pas entre les participants DT1 et non diabétiques. Conclusion – Il semblerait que les composés vasoactifs contenus dans l’extrait riche en flavanols issu du cacao soient la théobromine et la caféine plutôt que les flavanols eux-mêmes. Ceci reste à confirmer avec les résultats sur l’exploration vasculaire au repos avant et après ingestion des gélules et sur des paramètres sanguins complémentaires (nitrites…) qui sont en cours d’analyse.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04491590 , version 1 (06-03-2024)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04491590 , version 1

Citer

Elodie Lespagnol, Constantino Balestra, Cassandra Parent, Julien Boissiere, Sémah Tagougui, et al.. Vasoréactivité à l’exercice chez des hommes DT1 suite à une prise unique de cacao : quel impact réel des flavanols?. Congrès de la Société Francophone du Diabète, Mar 2023, Montpellier, France. ⟨hal-04491590⟩
7 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More