L'éloquence selon Louis-Marie de Lahaye de Cormenin, dit Timon. 1788-1868 - Université de Lille Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2024

L'éloquence selon Louis-Marie de Lahaye de Cormenin, dit Timon. 1788-1868

Résumé

"Dumb as a fish," Tocqueville wrote of him in his Memoirs. A writer of "malevolent efficiency," commented Thureau-Dangin in his History of the July Monarchy. "One of those popular gods for whom there is no middle ground between fanaticism and unbelief." The formula of the eloquence of Cormenin, known as Timon, initially stands between these first two depreciative judgments at the same time as it is inseparable from his tremendous media success: from the Restoration, a bad orator, always a bad orator under the July Monarchy, Cormenin would have substituted for the actual practice of the tribune that of an extremely effective written eloquence "as one speaks". Casimir Périer, who had been at the head of the government since 13 March 1831, even replied at length in the gallery on 12 January 1832. To deactivate the media power of the pamphlet Trois philippiques, which had blown up the project to grant a civil list of several million to the ruling family: by the media judge and pamphleteer Timon, the King of the French, Louis-Philippe, had been found guilty – among other things – of wanting to remove the residences, gardens and woods of the royal domain from the enjoyment of the French people.
« Muet comme un poisson », écrit Tocqueville à son sujet dans ses Souvenirs . Écrivain d’une « efficacité malfaisante », commente Thureau-Dangin dans son Histoire de la monarchie de Juillet . « Un de ces dieux populaires pour lesquels il n’y a pas de milieu entre le fanatisme et l’incrédulité ». La formule de l’éloquence de Cormenin dit Timon tient initialement entre ces deux premiers jugements dépréciatifs en même temps qu’elle est inséparable de son formidable succès médiatique : dès la Restauration, mauvais orateur, toujours mauvais orateur sous la monarchie de Juillet, Cormenin aurait substitué à la pratique effective de la tribune celle d’une éloquence écrite « comme on parle » extrêmement efficace, redoutable, à laquelle, Casimir Périer, à la tête du gouvernement depuis le 13 mars 1831, répond même longuement en tribune le 12 janvier 1832. Pour désactiver la puissance médiatique du pamphlet Trois philippiques qui avait dynamité médiatiquement le projet d’accorder une liste civile de plusieurs millions à la famille régnante : par le juge médiatique et pamphlétaire Timon, le roi des Français, Louis-Philippe, avait été déclaré coupable – entre autres – de vouloir soustraire les demeures, jardins et bois du domaine royal à la jouissance du peuple français.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04626688 , version 1 (27-06-2024)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04626688 , version 1

Citer

Dominique Dupart. L'éloquence selon Louis-Marie de Lahaye de Cormenin, dit Timon. 1788-1868. Parent, Helene; Vaillant, Alain. Le Deuxième âge de l'éloquence : 1850-1870, Presses Universitaires de Paris Nanterre, 2024, 978-2-84016-543-9. ⟨hal-04626688⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More