Eléments pour une sociologie des prisons contemporaines. Pouvoirs et résistances, trajectoires et pauvreté

Résumé : Cette synthèse de travaux d’HDR s’articule en trois chapitres complémentaires. Dans le premier chapitre, je balise à nouveaux frais l’espace de pertinence du concept d’ « institution totale » pour penser et décrire les prisons contemporaines, prises en tension entre, d’une part, la permanence d’un « système guerrier défensif » qui constitue la singularité de sa structure, et, d’autre part, l’essor de nouvelles formes d’exercice du pouvoir en détention. Dans ce cadre, j’expose l’intérêt d’une approche qui consiste à objectiver les « stratégies de gouvernement » des conduites en détention, ainsi qu’à observer les résistances individuelles et professionnelles que ces stratégies suscitent. Le second chapitre opère un pas de côté par rapport à cette première réflexion en proposant non plus de saisir la prison comme une institution extraordinaire, mais comme un « lieu de passage » ordinaire. En effet, à trop insister sur la singularité de l’institution, l’analyste risque de scotomiser une réalité pourtant parfois essentielle de l’épreuve carcérale telle que la traversent bon nombre de détenus, à savoir qu’elle ne constitue qu’une étape d’une trajectoire de grande pauvreté et d’une expérience de « carcéralité » qui déborde largement des murs de la prison ; je m’appuie ici sur différentes enquêtes, consacrées notamment à l’étude des trajectoires sociales des mineurs incarcérés et aux dispositifs permettant (ou pas) aux détenus pauvres de retrouver un logement après leur sortie de prison. Le troisième chapitre présente quant à lui quelques résultats remaniés et inédits d’une recherche consacrée à l’étude des récents « quartiers d’évaluation de la radicalisation » (QER) dans les prisons françaises. J’analyse et détaille le gouvernement des conduites au sein des QER comme structuré par une triple volonté : contrôler les corps et les mouvements par la surveillance et la contrainte physique ; corriger le détenu dit « radicalisé » par le travail des âmes et des consciences ; évaluer les risques que représentent ces détenus par l’expertise.
Type de document :
HDR
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [329 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-lille.fr/tel-02167813
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : vendredi 28 juin 2019 - 10:59:05
Dernière modification le : vendredi 5 juillet 2019 - 01:23:24

Fichier

HDR_Chantraine_Final_23092018....
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : tel-02167813, version 1

Collections

Citation

Gilles Chantraine. Eléments pour une sociologie des prisons contemporaines. Pouvoirs et résistances, trajectoires et pauvreté. Sociologie. Université de Lille, 2018. ⟨tel-02167813⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

37

Téléchargements de fichiers

34