Le marquage socio-discursif de la race par le genre Les « roms », les Tunisiens, les Ukrainiens et les habitants des banlieues françaises dans les médias - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue française des sciences de l'information et de la communication Année : 2014

Le marquage socio-discursif de la race par le genre Les « roms », les Tunisiens, les Ukrainiens et les habitants des banlieues françaises dans les médias

Résumé

This paper focuses on the representation of the social groups that are categorized as Non-white in the mainstream media and questions the role of the construction of gender in the social and discursive marking of "race". To do so, I analyse in a constructivist approach of discourse analysis different press corpora that figure the French people who live in the suburbs as well as Tunisians, Ukrainians and "Roma" minorities.
Cet article porte sur la représentation des groupes sociaux catégorisés, dans les médias d’information généraliste, comme étant non-blancs et interroge le rôle de la construction du genre dans le marquage socio-discursif de la « race ». Pour cela, il se base sur différents corpus de presse, analysés dans une perspective constructiviste d’analyse de discours, mettant en scène les Français vivant dans les banlieues, les Tunisiens, les Ukrainiens et les minorités dites « roms ».
Fichier principal
Vignette du fichier
rfsic-743.pdf (265.13 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-01481036 , version 1 (02-03-2017)

Identifiants

Citer

Marion Dalibert. Le marquage socio-discursif de la race par le genre Les « roms », les Tunisiens, les Ukrainiens et les habitants des banlieues françaises dans les médias. Revue française des sciences de l'information et de la communication, 2014, 4, ⟨10.4000/rfsic.743⟩. ⟨hal-01481036⟩
234 Consultations
413 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More