Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Le gouvernement chinois peut-il réorienter le régime d’accumulation ? Une analyse au prisme des transformations du rapport salarial

Résumé : Il ne fait plus guère de doute que le régime d’accumulation chinois reposant sur les exportations et les investissements est en train d’atteindre ses limites. Les dirigeants chinois sont eux-mêmes convaincus de la nécessité de réorienter l’économie vers davantage de la consommation intérieure. L’affirmation du rôle social de l’État depuis les années 2000 s’inscrit dans cette volonté et vise deux types d’objectifs : lutter contre les contradictions du régime d’accumulation actuel, et contenir les risques d’instabilité sociale en limitant les excès liés à la montée d’une logique concurrentielle. Cependant, l’institutionnalisation des politiques sociales élaborées depuis Pékin se heurte aux résistances des échelons locaux de gouvernement et des capitalistes. Par conséquent, les inégalités persistent, les protestations liées au travail se durcissent et la réorientation du régime d’accumulation est considérablement freinée. Le Parti communiste chinois (PCC) se trouve donc dans une situation paradoxale. En tant que garant des intérêts de la population, il se doit de promouvoir une meilleure intégration du salariat. Toutefois, en refusant aux travailleurs le droit de s’organiser pour défendre leurs droits, il se prive d’une force sociale susceptible de favoriser la mise en œuvre de règles plus protectrices au sein des entreprises. En nous appuyant sur l’exemple d’expériences de négociations collectives menées dans les provinces côtières, nous soutenons qu’une meilleure prise en compte des intérêts des travailleurs dans le système des relations professionnelles permettrait de renforcer les obligations des employeurs, et soutiendrait plus largement les objectifs économiques et sociaux du gouvernement central.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-02547669
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : lundi 20 avril 2020 - 10:57:48
Dernière modification le : mardi 21 avril 2020 - 02:09:34

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Clément Séhier. Le gouvernement chinois peut-il réorienter le régime d’accumulation ? Une analyse au prisme des transformations du rapport salarial. Revue de la régulation. Capitalisme, institutions, pouvoirs, Association Recherche et régulation, 2017, Revue de la régulation, ⟨10.4000/regulation.12241⟩. ⟨hal-02547669⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

28