Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

La représentation comme performance. Le travail d’incarnation des classes populaires au sein d’organisations communautaires à Los Angeles

Résumé : La représentation descriptive a souvent été conceptualisée comme relevant de l’alternative entre politique des idées et politique de la présence. Cet article avance que la légitimité des pratiques de représentation de groupes historiquement marginalisés requiert surtout une performance interactionnelle de la part des représentants, qui doivent incarner le groupe par leurs pratiques, ce qui se traduit par une série d’épreuves publiques. Cette approche dramaturgique est explorée à partir de l’étude d’organisations communautaires américaines qui prétendent faire parler les classes populaires, et ce faisant, les unifier par-delà les clivages de race et de classe qui les traversent. Appréhender la représentation comme une série d’épreuves permet de la saisir non comme une usurpation unilatérale mais comme un processus interactif et contingent, qui peut s’avérer politiquement inclusif ou excluant.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lille.fr/hal-02555182
Contributeur : Lilloa Université de Lille <>
Soumis le : lundi 27 avril 2020 - 10:29:12
Dernière modification le : mardi 28 avril 2020 - 01:43:11

Identifiants

  • HAL Id : hal-02555182, version 1

Collections

Citation

Julien Talpin. La représentation comme performance. Le travail d’incarnation des classes populaires au sein d’organisations communautaires à Los Angeles. Revue Française de Science Politique, 2016, Revue française de science politique, 66 (1), pp.91-115. ⟨hal-02555182⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

15