Les possibles corporels : support biologique, déterminations sociales - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue européenne des sciences sociales (Cahiers Vilfredo Pareto) Année : 2016

Les possibles corporels : support biologique, déterminations sociales

Résumé

The study of competitive runners proves particularly rich for analyzing connections between the social and the biological, as it leads us to consider what determines an individual’s physical capacities. Accordingly, this article explores this question from three angles : the first looks at how the social determines the very materiality of the body ; the second emphasizes how categories of perception are socially shaped, and shows that the fatigue athletes feel is situated at the interface of physiological manifestation and its symbolic coding ; the third reveals that performance, far from boiling down to the expression of “pure” physical capacities, arises instead from an interaction that determines what a runner can accomplish. Taken together, these three aspects illustrate the influence of social facts on physiological potential, which leaves no reason to think that it could be the sole basis of inter-individual differences in what the body may achieve.
L’étude des coureurs à pied de compétition s’avère particulièrement propice pour analyser les liens entre le social et le biologique, en ce qu’elle conduit à réfléchir à ce qui détermine les capacités corporelles d’un individu. Dans cette optique, trois pistes sont explorées : la première s’intéresse à la manière par laquelle le social détermine les corps dans leur matérialité même ; la deuxième met l’accent sur le façonnement social des catégories de perception et montre que la fatigue ressentie par un athlète s’inscrit à l’interface entre des manifestations physiologiques et un encodage symbolique de ces dernières ; la troisième fait ressortir que, loin d’être réductibles à la mise en jeu de capacités physiques « pures », la performance procède d’une interaction qui détermine ce dont un coureur est capable. Considérés dans leur ensemble, ces trois développements visent à rendre compte de ce que le social fait à des potentialités physiologiques dont il n’y a pas lieu de penser qu’elles puissent être, à elles seules, au principe de différences interindividuelles en matière de possibles corporels.

Dates et versions

hal-03158646 , version 1 (04-03-2021)

Identifiants

Citer

Manuel Schotté. Les possibles corporels : support biologique, déterminations sociales. Revue européenne des sciences sociales (Cahiers Vilfredo Pareto), 2016, Revue européenne des sciences sociales, 54 (1), pp.201-220. ⟨10.4000/ress.3520⟩. ⟨hal-03158646⟩
22 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More