Career Trajectories of Foreign-born Workers in Europe: a Retrospective Study Using SHARELIFE Data. - Université de Lille Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2023

Career Trajectories of Foreign-born Workers in Europe: a Retrospective Study Using SHARELIFE Data.

Résumé

In Europe, migration flows are often related to work reasons. For some countries with tight and/or aging labor markets and facing long-term hiring difficulties in specific sectors, recruiting foreign-born employees could be a promising solution in the coming years. However, improving the professional integration of these migrants remains a big challenge. To better understand the mechanisms of this integration, we focus on the career trajectories of foreign-born workers based on the European survey SHARE. Thanks to the retrospective SHARELIFE component of this survey, it is possible to reconstruct professional careers year by year. We reach several interesting conclusions using the sequence analysis methodology and descriptive indicators suited to studying individual trajectories. Our results confirm a greater complexity of migrant careers compared to natives. This complexity either takes the form of greater precarity (low-skilled or episodic employment) or results from more frequent upward transitions, especially for migrants from OECD countries. Thus, although migrant workers often experience overqualification for their first job, a form of catch-up seems possible. Finally, it should be noted that the careers of second-generation migrants (whose parents were both born abroad) no longer significantly differ from natives, which indicates successful long-term integration.
En Europe, d’importants mouvements migratoires sont liés à des raisons professionnelles. Certains pays, dont le marché du travail est tendu et/ou vieillissant, connaissent des difficultés de recrutement durables dans certains secteurs. L’embauche de collaborateurs nés à l’étranger peut alors constituer une solution prometteuse pour les années à venir. Encore faut-il que l’intégration professionnelle de ces migrants soit réussie : voilà le défi à relever. Pour mieux comprendre les mécanismes de cette intégration, nous nous intéressons aux trajectoires de carrière des travailleurs nés à l’étranger, sur la base de l’enquête européenne SHARE. Grâce au volet rétrospectif SHARELIFE, il est possible de reconstituer les carrières professionnelles année par année. En utilisant la méthodologie de l’analyse de séquences, ainsi que des indicateurs permettant la description de trajectoires individuelles, nous parvenons à plusieurs conclusions. Nos résultats confirment une plus grande complexité des carrières de migrants, comparativement aux natifs. Cette complexité se manifeste soit sous la forme d’une plus grande précarité (emploi peu qualifiés et/ou épisodiques), soit au travers de transitions ascendantes plus fréquentes, en particulier pour les travailleurs originaires de pays de l’OCDE. Bien qu’une surqualification des travailleurs migrants soit observable pour leur premier emploi, une forme de rattrapage semble donc possible. Enfin, on notera que les migrants de seconde génération (dont les deux parents sont nés à l’étranger) ne se distinguent plus significativement des natifs, ce qui témoigne d’une intégration réussie à plus long terme.
Fichier sous embargo
Fichier sous embargo
0 1 4
Année Mois Jours
Avant la publication
lundi 1 juillet 2024
Fichier sous embargo
lundi 1 juillet 2024
Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Dates et versions

hal-04020921 , version 1 (09-03-2023)
hal-04020921 , version 2 (16-05-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04020921 , version 2

Citer

Benjamin Huver. Career Trajectories of Foreign-born Workers in Europe: a Retrospective Study Using SHARELIFE Data.. 14th International Conference Challenges for Europe "Design for the next generation", May 2023, Bol, Croatia. ⟨hal-04020921v2⟩

Collections

CNRS UNIV-LILLE
49 Consultations
15 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More