« C’est quand qu’on va où ? » Les rapports socialement différenciés à l’avenir des lycéen·ne·s en temps de crises - Université de Lille Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue des Sciences sociales Année : 2023

« C’est quand qu’on va où ? » Les rapports socialement différenciés à l’avenir des lycéen·ne·s en temps de crises

Résumé

From very early on, and with a strong revival in the 2000’s, social sciences have addressed the matter of time. However, the question of how people actually perceive the future has received much less attention. The aim of this article is not only to propose a mapping of adolescents’ representations of the future, but also to highlight how these socially differentiated perceptions relate to the significant number of exchanges adolescents have with their fathers, mothers and peers regarding the future. Relying on a questionnaire-based survey conducted in a large high school in western France (n=507), the article first focuses on the specific words used by adolescents in regards to the future. Four different and even opposing visions of the future can be observed: future as an uncertain horizon; future as a series of crises; future as a time of freedom; and finally, future as an entry into an idealised adult world, with family and work as central values. The article then highlights the socialising practices which produce these socially and sexually differentiated visions of the future and emphasises the importance of the content and form of familial educational styles, especially in the importance given to school, family and sociability.
Si la question du temps, objet classique pour les sciences sociales, a fait l’objet d’un regain d’intérêt depuis les années 2000, celle des rapports au futur a rencontré beaucoup moins d’écho. L’objectif de cet article est non seulement de proposer une cartographie des représentations de l’avenir des adolescent·e·s, mais aussi de mettre en avant ce que ces perceptions différenciées doivent aux nombreux échanges sur le futur qu’elles et ils ont avec leur père, leur mère et leurs pairs. À partir d’une enquête par questionnaire réalisée dans un grand lycée de l’ouest de la France (n=507), l’article revient tout d’abord sur les différents mots du futur utilisés par les jeunes. Il souligne l’existence de quatre visions différentes, voire opposées : l’avenir comme horizon incertain ; l’avenir comme crises ; l’avenir comme période de liberté ; et, enfin, l’avenir comme entrée dans un monde adulte idéalisé, avec pour valeurs centrales la famille et le travail. Ensuite, il met en évidence les pratiques socialisatrices à l’origine de ces visions socialement et sexuellement différenciées de l’avenir et souligne l’importance du contenu et de la forme des styles éducatifs familiaux reçus, notamment au regard de la place accordée à la question scolaire, familiale et à la sociabilité.

Domaines

Sociologie
Fichier principal
Vignette du fichier
revss-9981_removed.pdf (314.75 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Dates et versions

hal-04161125 , version 1 (13-07-2023)

Licence

Identifiants

Citer

Kevin Diter, Marine Lecoeur, Claude Martin. « C’est quand qu’on va où ? » Les rapports socialement différenciés à l’avenir des lycéen·ne·s en temps de crises. Revue des Sciences sociales, 2023, Revue des Sciences sociales, 69, pp.88-99. ⟨10.4000/revss.9981⟩. ⟨hal-04161125⟩
28 Consultations
49 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More